Fêtes du village

the_fairs image 1
the_fairs image 2
the_fairs image 3
the_fairs image 4
the_fairs image 5
the_fairs image 6
the_fairs image 7
the_fairs image 8
the_fairs image 9
the_fairs image 10
the_fairs image 11
the_fairs image 12
  • the_fairs image 1 thumbnail

  • the_fairs image 2 thumbnail

  • the_fairs image 3 thumbnail

  • the_fairs image 4 thumbnail

  • the_fairs image 5 thumbnail

  • the_fairs image 6 thumbnail

  • the_fairs image 7 thumbnail

  • the_fairs image 8 thumbnail

  • the_fairs image 9 thumbnail

  • the_fairs image 10 thumbnail

  • the_fairs image 11 thumbnail

  • the_fairs image 12 thumbnail

[Fêtes du village]
Vidéo Documentaire, court métrage
00 : 13 : 52
Mise en scène par Ioanna Neophytou
Base sur l’idée originel de Dimitris Stamatis


Avant – Première :
Exposition « The Opposing Shore », conçue pour la 7e Biennale de Moscou
15 septembre - 30 octobre 2017, CCI Fabrika Moscou


Futur Projections :
Exposition SIMUL, ensemble 19 janvier – 23 mars 2018
sous le commissariat de Giorgia Spaccavento et Cléa Ah-Ti
Centre Culturelle François Villon
Enghien-les-Bains, Ile-de-France
France

Exposition “Et on essayait d’y être”
Mars 2018, Montréal Québec Canada

L'installation vidéo s’appelant « Fête Foraine » se réfère à un village de l’Épire qui a été séparé en deux en 1925, au moment de la fixation des frontières gréco-albanaises. Aujourd’hui, après des années de séparation, il existe deux villages frontaliers, « Ayia Marina », situé au côté grec de la frontière et le bourg Kossiovitsa en Épire du Nord, en Albanie. Il s’agit de deux populations hellénophones qui partagent la même culture et qui sont liées par un chemin piéton traversant la frontière. L’histoire de ces villages est donc intrinsèquement liée à la frontière qui séparait et sépare toujours les habitants des deux villages, et qui constitue une barrière sensiblement présente dans leur vie quotidienne.

Le documentaire examine cette histoire de l’angle des fêtes foraines, organisées chaque été pour célébrer l’Assomption de la Vierge. En Épire, la région « Pogoni », à laquelle le village d’Ayia Marina appartient, est réputée pour sa musique traditionnelle et ses chansons polyphoniques. Ainsi, la musique, les chansons et les fêtes foraines sont des activités qui définissent l’identité et la culture d’Ayia Marina. Mais, le plus frappant en cette histoire, c’est le fait que les habitants de Kossiovitsa se rendent eux aussi à la fête foraine en franchissant clandestinement la frontière gréco-albanaise et en suivant le chemin qui lie les deux villages. Pareillement, les habitants d’Ayia Marina, franchissent à leur tour clandestinement la frontière en suivant le même chemin, pour participer à la fête foraine de Kossiovitsa.

Commandé par l'exposition “The Opposing Shore”
Sous le commissariat de Kyveli Mavrokordopoulou et Sasha Pevak
Dans le cadre du programme parallèle de la 7ème Biennale Internationale d'art contemporain de Moscou, CCI FABRIKA, Moscou

Sponsorisé par :
Les Services Culturels du Ministère de l'Education et de la Culture de Chypre
Conseil de la Jeunesse de Chypre

Équipe créative :

Scénario/direction :
Ioanna Neophytou

Production :
Dimitris Stamatis

Direction photographique :
Eleanna Santorinaiou

Montage :
Ioanna Neophytou and Chronis Theocharis

Opérateurs :
Eleanna Santorinaiou and Ioanna Neophytou

Ingénieur du son :
Dimitris Stamatis

Montage son :
Dimitris Papadakis and Dimitris Stamatis

Correction des couleurs :
Chronis Theocharis

Recherches sur place :
Dimitris Stamatis

Consultant du scénario et de la direction :
Marco Gastine

Traduction du sous-titrage:
Diamanto Stylianou, Alice Barnet,